Le reconstructible dans tous ses états

Reconstructible

Le grand atout de l’univers de la vape est à n’en pas douter le gigantesque éventail de possibilités de modèles qu’il vous proposera. Grâce à eux, les manières de vapoter sont extrêmement grandes. Chaque vapoteur peut-être apte à ajuster sa ecig pour arriver à obtenir la vape adaptée à ses goûts et ses besoins. Le reconstructible est une partie notable de ce monde. Mais qu’est-ce qu’un équipement reconstructible ?

Présentation

Parmi la multitude d’hardwares proposés, il existe les atos reconstructibles. On peut se demander, qu’est-ce que le reconstructible dans le jargon de la vape ? Voici la réponse.

C’est un type d’ato, qui vous permettra de construire votre propre résistance. Afin de mieux intégrer l’originalité d’un ato reconstructible, revoyons ensemble les principes de fonctionnement d’une cigarette électronique.

Afin de produire sa vapeur caractéristique, une ecig aura besoin de plusieurs éléments. De l’électricité est envoyée dans la résistance de l’ato. En réaction, la résistance chauffe. Le fil résistif qui compose la résistance, étant en contact avec le liquide par le biais du coton, chauffe le liquide et fait naître la manifestation que l’on nomme : vaporisation. La résistance est clairement fondamentale.

S’embarquer dans le reconstructible, implique aussi de devoir choisir un type de fil pour confectionnner sa résistance. Il existe en effet plusieurs fils résistifs différents qui ont chacun leurs caractéristiques.

On peut rassembler les atos de style reconstructible dans différentes catégories. Pour commencer, on distingue les RDA, ou rebuildable dripping atomizer. Ces derniers sont en fait des drippers, c’est-à-dire des atos qui ne possèdent pas de réservoir tank et favorise l’intensité des arômes. Continuons avec les RTA (rebuildable tank atomizer, en anglais. Le RTA a un réservoir tank, le liquide présent dans le réservoir tank vient alimenter la résistance et le coton par les arrivées de liquide. Finissons avec les RDTA (rebuildable dripping tank atomizer, en anglais). Le RDTA est la combinaison d’un RTA et d’un RDA, il dispose d’un réservoir tank sous l’emplacement des résistances. Le liquide situé dans le réservoir tank vient alimenter la résistance par le bas, soit en laissant tremper le coton dans le réservoir tank ou soit par le biais de câbles en acier. Il demeure donc différents reconstructibles qui pourront s’accorder aux goûts de chacun.

Maintenant que vous savez tout, lancez vous! :

Temps : environ 10min

Prix : 30€

Matériel : un ato reconstructible, une résistance pré-faite

Accessoires : pince

  1. Fixer les pattes du fil résistif en les entourant autour des vis de fixation située sur la base de l’ato reconstructible .
  2. Avec un plateau postless, les pattes des résistances sont installées verticalement. Le serrage s’effectue sur le côté
  3. 2 coils de 0,5 ohm donneront une valeur finale de 0,25 ohm.En effet, la valeur des résistances correspondra à la moitié de chaque coil monté, avec un montage en double-coil.
  4. 4. Stabiliser le coil en mettant en marche votre mod et en utilisant une pince en céramique pour resserrer les spires. Cela permet d’éviter les points chauds.
  5. 5.Installer ensuite le coton. Il doit pouvoir coulisser dans la résistance, mais vous devez tout de même ressentir une légère résistance.

Ce que nous avons appréciés/Ce que nous avons moins aimé

Il faut avoir un minium de connaissance dans le monde de la vapoteuse pour utiliser des reconstructibles. Effectivement, la loi d’ohm est importante afin de faire correspondre tous les éléments présents dans l’ato reconstructible avec ceux qui qui composent la cigarette électrique.Elle permet de savoir l’intensité électrique qu’un coil peut supporter par rapport à la box installée.Ces calculs sont très importants pour avoir un fonctionnement optimal.Sans cela, le coil risquerait de brûler facilement et d’être hors d’usage. Nous pouvons être interrogatifs devant le grand nombre de matérieux proposés pour se servir d’un reconstructible.De plus,les habitudes et l’entretien sont plus importants.Le nombre de materiel nécessaire pour utiliser un reconstructible est aussi beaucoup plus élevé. Si vous comptez la pince, l’essui-tout et les ciseaux, vous allez vous muer en un vrai petit bricoleur !Ce type de matériel est donc surtout dévoué aux vapoteurs expérimentés.

Quel que soit le reconstructible que vous choisirez, la qualité du vapotage est décuplée.Vous pouvez produire à la perfection la vape qui correspond avec vos goûts en choisissant la valeur du coil chosie. De ce côté, ce type d’ato est un réél point positif pour pour votre expérience de vapeur.D’autant qu’à l’entretien, un reconstructible est aisément démontable pour le nettoyer de fond en comble. Seule le coil ne se nettoie pas, mais au contraire, elle se change une fois usée.

Nos coup de coeur

  • Zeus X RTA GeekVape
  • Kronos 2S Vapor Giant
  • Fatality M25 QP Design
  • Kronos 2S DLC Black Edition Vapor Giant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *