Comment fabriquer son eliquide – Le guide du DIY

E-liquide rempli

La consommation de l’e-liquide peut s’avérer importante pour les nouveaux vapoteurs, dans leur processus de sevrage. Pour cela, l’achat quotidien de la fiole de 10 ml peut représenter un grand investissement pour eux. Si vous êtes dans le même cas, vous pouvez opter pour une alternative plus pratique et moins couteuse. Il s’agit du DIY (do it yourself) qui signifie en français, faites-le vous-même. Voici comment cela marche.

Choisissez les composants nécessaires

Pour fabriquer vous-même votre e-liquide, vous aurez besoin d’une liste bien précise d’éléments. Il s’agit d’une base, du booster de nicotine, des arômes et de l’additif (optionnel). Il est important de bien choisir chacun de ces éléments qui entreront dans la composition de votre e-liquide.

La base

La base est le composé principal d’un liquide de cigarette électronique. Elle est principalement composée en Propylène Glycol (PG) et en Glycérine végétale (VG). Le rapport entre ces deux éléments définit le goût, la saveur et la quantité de fumée que vous aurez.

Si votre base est plus concentrée en PG, l’arôme se sentira beaucoup plus et le hit sera plus puissant. Par contre, la quantité de fumée produite sera moins. Si vous en voulez plus, vous devez opter pour une base plus riche en VG. Cependant, cela réduira la puissance de la nicotine et de l’arôme. De plus, si le taux est très élevé, votre résistance sera encrassée.

Le booster de nicotine

Pour fabriquer votre e-liquide, vous ne pouvez pas utiliser de la nicotine directement. Pour cela, on prévoit des boosters de nicotine qu’on retrouve en concentration de 20mg/ml. Le dosage de ce composant dépend de la quantité d’e-liquide que vous voulez préparer et de vos besoins.

En fonction du nombre de cigarettes fumées au quotidien, vous pouvez définir la concentration idéale pour vous. Les calculateurs en ligne peuvent vous aider dans le dosage.

Les arômes

Les arômes sont les composants qui définissent la saveur que vous procurera votre e-liquide. Il en existe une grande variété selon la préférence de chaque vapoteur. Il n’existe pas une quantité prédéfinie de celle-ci à mettre dans votre e-liquide. Toutefois, il est conseillé d’y mettre entre 10 et 20 % de la quantité totale de votre base.

Les additifs

Ce sont des éléments qui permettent de relever le goût de votre e-liquide. Il n’est pas obligatoire d’en rajouter à votre préparation. Toutefois, si vous y tenez, ne dépassez pas 3 % du volume total de solution.

Utilisez les bons matériels

La préparation de l’e-liquide consiste en la manipulation de plusieurs composés chimiques. Pour cela, il est important de posséder les bons accessoires pour un meilleur résultat, mais aussi pour la sécurité. Vous devez donc prévoir :

  • Des béchers ;
  • Des éprouvettes ;
  • Des flacons twists pour manipuler les petites quantités ;
  • Des tubes gradués ;
  • Des seringues graduées ;
  • Des flacons PET, unicorne et pipettes ;
  • Des gants et en latex ou en vinyle.

Vous devez également avoir des lunettes de protection pour protéger vos yeux contre les jets de liquide. Si vous disposez de tous ces accessoires, vous pouvez alors procéder à la préparation de votre e-liquide.

Lancez la préparation de votre e-liquide

Si vous suivez bien les instructions et rassemblez tous les éléments nécessaires, cette étape de la préparation sera beaucoup plus aisée. L’ordre de mélange des éléments n’est pas prédéfini. Vous pouvez donc ajouter les composants selon l’ordre que vous désirez. Toutefois, vous devrez toujours mettre la base dans le récipient avant tous les autres produits.

De plus, il ne suffit pas de mettre une quelconque quantité des arômes, boosters et additifs dans la préparation. Vous devez tâcher de doser convenablement les composants pour avoir un e-liquide de bonne concentration. Pour cela, vous devez vous en remettre aux données que vous suggère le calculateur en ligne.

Si vous voulez 100 ml d’e-liquide, dosé à 6mg/ml de nicotine, avec un rapport PG/VG de 40/60, vous devez prévoir :

  • 54,2 ml de base avec un rapport de 40/60 ;
  • 23,3 ml de boosters de nicotine en 20 mg,
  • 22,5 ml d’arôme choisi selon vos préférences.

Le mélange ainsi fabriqué vous donnera 100 ml d’e-liquide que vous pourrez utiliser après maturation. Vous pouvez également y ajouter environ 1 à 3 % d’additif si vous voulez un goût plus prononcé de votre e-liquide.

Attendez la maturation

Contrairement à l’e-liquide en fiole de 10 millilitres que vous achetez, celui que vous préparez vous-même n’est pas utilisable aussitôt. Vous devez le laisser durant un moment pour qu’il arrive à maturation.

Notez que plus le produit est concentré en VG, plus il lui faudra du temps pour s’épanouir. De plus, la complexité de la fabrication et la famille d’arôme que vous utilisez sont des facteurs qui influencent la durée de maturation. Elle varie donc entre 3 jours et 15 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *