Quel clearomiseur choisir pour faire beaucoup de vapeur, de gros nuages ?

Faire de gros nuages avec une e-cig est une pratique très populaire aujourd’hui. Les clouds chasers comme on appelle les amateurs de cette pratique sont de plus en plus nombreux. Vous souhaitez rejoindre le game mais ne savez pas quel clearomiseur choisir ? Nous vous conseillons ici.

Les différents types de clearomiseurs

Pour vapoter avec sa cigarette électronique, on a le choix entre trois différents types de clearomiseurs que sont :

  • Clearomiseur à inhalation indirecte (MTL) ;
  • Clearomiseur à inhalation directe (DL) ;
  • Clearomiseur polyvalent.

Clearomiseur à inhalation indirecte (MTL)

Il faut tout d’abord savoir que le terme MTL, en anglais Mouth to Lung désigne ce qu’on appelle un tirage serré. C’est le fait d’inhaler la vapeur en deux temps. Le vapoteur la garde en effet dans sa bouche avant de l’aspirer dans ses poumons. Un clearomiseur MTL est donc un clearomiseur conçu pour une aspiration en MTL. À cet effet, il est accompagné d’une résistance de valeur supérieure à 1 ohm, produisant de la vapeur douce mais avec une sensation qui se rapproche de celle procurée par une cigarette classique.

Clearomiseur à inhalation directe (DL)

C’est le type de clearomiseur à choisir quand on veut générer beaucoup de vapeur. Egalement appelé clearomiseur subohm, il s’utilise pour une inhalation directe de la vapeur dans les poumons par l’action du diaphragme. Ce type de clearomiseur s’accorde avec une résistance à très faible valeur (en dessous de 1 ohm).

Clearomiseur polyvalent

Le clearomiseur polyvalent se situe au milieu des deux types cités plus haut. Il peut être utilisé à la fois pour une vape en inhalation directe ou indirecte. Les clearomiseurs polyvalents peuvent être utilisés avec des résistances à valeur variable.

Quels autres éléments favorisent la production de beaucoup de vapeur ?

En dehors du clearomiseurs, trois autres facteurs sont décisifs pour produire beaucoup de vapeur. Ce sont :

  • Le e-liquide ;
  • La puissance de la batterie ;
  • Les conditions météorologiques.

Le e-liquide

Les e-liquides de cigarette électronique sont composés de propylène glycol et de glycérine végétale. C’est ce dernier composant qui favorise la création de vapeur parce que plus épais et plus visqueux. Les e-liquides classiques sont cependant composés de 80% de propylène glycol et de 20% de glycérine végétale : insuffisant pour vous amener au pays des merveilles. Ce qu’il vous faudra plutôt, c’est un e-liquide contenant de la glycérine végétale à un taux d’au moins 40%.

La puissance de la batterie

Plus votre batterie sera puissance, plus vous ferez de vapeur. La résistance de votre clearomiseur a en effet besoin d’une batterie de puissance adaptée pour fonctionner pleinement. Pour que vos voisins appellent les pompiers, essayez de vaper à des puissances excédant les 200W.

Les conditions météorologiques

Cela peut vous paraître ridicule, mais les conditions météorologiques de l’endroit où vous vapoter peuvent favoriser ou non la création de vapeur. La glycérine végétale réagit mieux quand l’hygrométrie est élevée. Il sera ainsi plus facile de créer plus de vapeur en hiver et en temps pluvieux que lorsque l’air est sec.

Quelques astuces pour garantir une grande production de vapeur

La manière dont vous tirez votre cigarette électronique peut vous aider à créer plus de vapeur. Sachez qu’on ne tire pas ce type de cigarette comme avec une cigarette classique. Ici, les bouffées doivent être plus douces et plus longues (3 à 4 secondes) afin de permettre un bon démarrage de la résistance et une bonne évaporation du e liquide. Par ailleurs, veillez à changer régulièrement de résistance selon votre utilisation. Une résistance affaiblit produira logiquement un faible volume de vapeur.

Que retenir ? Choisir un bon clearomiseur est décisif pour faire un nuage de vapeur. Mais il existe également plusieurs autres éléments à prendre en compte. Si vous souhaitez apprendre à faire quelques vape tricks, jetez un œil à ce site qui vous explique comment réaliser vos premières figures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *